Analyse de présence en ligne : ton guide pratique

Analyse de présence en ligne : ton guide pratique

Dans mon article précédent, je partageais avec toi 4 techniques pour booster rapidement ta présence en ligne et voir des résultats sans attendre une éternité. Aujourd’hui, je voulais aller plus loin avec toi et aborder le sujet de l’analyse de la présence en ligne. Oui, ça fait un peu peur. Oui, ça paraît un peu abstrait. Mais ça ne doit pas forcément être le cas !

Si tu es présente sur les réseaux sociaux et que tu as un site web depuis un petit bout de temps, il est très probable que tu aies envie de savoir si tous tes efforts portent leur fruits. Et c’est tout à fait normal !

Optimiser sa présence en ligne nécessite trois choses : un travail de fond, une idée claire du résultat final que tu souhaites obtenir et une certaine organisation.

Je sais que ce n’est pas toujours évident de savoir par où commencer lorsque la tâche nous paraît titanesque. Je t’ai donc préparé un petit guide pratique pour t’aider à remettre de l’ordre dans tes idées et passer à l’action ! Va bien jusqu'au bout de l'article, tu pourras télécharger des exercices pour t'y mettre directement.

  1. Définir

Avant toutes choses, réfléchis à l’objectif sur lequel tu souhaites te concentrer. Oui, je sais, on a toutes des dizaines d’objectifs plus ou moins importants et plus ou moins ambitieux. Mais sans les classer par ordre de priorité, tu auras tendance à t’éparpiller et à n’avancer finalement sur aucun de ces aspects.

Je te conseille de différencier tous tes objectifs de 3 manières : tes objectifs à long terme (dans 3 à 5 ans, soit ceux qui te paraissent aujourd'hui complètement fous), tes objectifs à moyen terme (dans 1 à 2 ans, soit ceux qui te paraissent plus ou moins réalisables) et tes objectifs à court terme (les projets concrets que tu vas mettre en place cette année).

C'est sur ces derniers qu'il faut que tu te concentres en premier.

Exemple : Tu es active sur Instagram, mais tu aimerais obtenir plus de visibilité.

  1. Mesurer

Passons ensuite à la deuxième étape : établir ce qu’il faut mesurer pour avoir une meilleure vision de la situation actuelle. Lorsque je commence à travailler avec une nouvelle cliente, je lui conseille toujours de faire la liste de toutes les stratégies qu'elle a essayées jusqu’à présent pour parvenir à ses objectifs. Tu as sûrement dû toi-même tenter pas mal de choses pour attirer ta cible jusqu’à toi. Note-les !

Attention, ta stratégie de communication repose sûrement sur plusieurs éléments : ton blog, ton compte Instagram, ta page Facebook, et peut-être même ta newsletter ! Pour que ton analyse soit efficace, travaille sur un élément à la fois. Tu pourras revenir sur les autres plus tard.

Les variables à mesurer dépendront du canal que tu analyses : taux d’engagement pour ta page Facebook et ton compte Instagram, nombre de vues/commentaires sur ton blog, taux d’ouverture/de clic sur ta newsletter… Tous ces noms un peu barbares ont un objectif commun : ils révèlent l’intérêt que porte ton audience au contenu que tu leur proposes.

Exemple : On passe en revue toutes les stratégies (publications sur une thématique spécifique, stories avec sondage, lives…) que tu as mises en place sur Instagram et le taux d’engagement qu’elles ont obtenu.

  1. Analyser

Troisième phase : se plonger dans les chiffres ! Si les maths ne sont pas ton fort (même combat !), ne t’inquiète pas. Tu verras très vite les tendances se dessiner.

Cette étape consiste à tirer les conclusions des mesures effectuées en définissant les stratégies à privilégier (celles qui ont eu un taux d’engagement plus important) et celles à abandonner (celles qui ont un taux d’engagement plus faible, voire inexistant).

Exemple : On voit que les stories avec sondage remportent plus de succès que les stories sans. On peut donc en déduire que les stories avec sondage sont une bonne technique pour interagir avec ses abonnés.

  1. Optimiser

Tu arrives presque au bout du processus… L’heure est venue de passer à la pratique ! Reprends les stratégies à privilégier et réfléchis à la manière dont tu pourrais les adapter encore plus à ton audience.

L’objectif ici est d’améliorer ce qui fonctionnait déjà avant en t’aidant de ce que tu as découvert au cours de ton analyse.

Exemple : Tu réalises une story avec sondage en lien avec ta publication du jour ou ton nouvel article de blog afin de donner plus de résonance au contenu que tu partages et d'interagir davantage avec ta communauté.

  1. Contrôler

Le monde du digital évolue sans cesse. Les algorithmes changent régulièrement. On ne peut donc jamais vraiment prendre pour acquis les conclusions que l’on a tirées. L’analyse de présence en ligne est une technique qui s’emploie tous les 2-3 mois afin de faire le bilan de ta communication.

Vérifie que les stratégies que tu utilises sont toujours aussi efficaces qu’avant et qu’elles ne devraient pas être remplacées par des nouveautés. Le but est de voir si tu avances toujours dans la bonne direction. 

Exemple : Les stories avec sondage ont toujours autant la cote, mais peuvent être alternées avec des stories questions ou des stories compte à rebours.



Au fait, cette méthodologie, je ne l’ai pas inventée, mais adaptée ! Elle vient du DMAIC, un concept que de nombreuses grandes entreprises appliquent pour améliorer leurs processus. Pour t’aider à passer à la théorie à la pratique, j’ai créé un template que tu pourras utiliser pour analyser ta présence en ligne. Il te suffit de remplir le formulaire ci-dessous pour le recevoir. Et si tu n’as pas envie de faire tout le travail toute seule, stay tuned ! Une toute nouvelle offre va voir le jour plus tard dans la semaine. Et les abonnées seront les premières informées :) !

Laisser un commentaire

Nom .
.
Message .

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être publiés